AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Day 2 on the new planet. - free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DANISH
avatar
PRODUCTIONS : 44
HERE SINCE : 30/05/2015
FROM : denmark
HEART : single

MessageSujet: Day 2 on the new planet. - free   Sam 30 Mai - 21:41

The main reason why I was living in a host family was not financial. My overprotective mother thought it was the best - and did not let me the choice anyway - for me to live with another family, so that if I had a problem, I would have them to turn to. Plus, they would kind of keep an eye on me, I guess. I could not argue with my mother - not only that would be useless, but also painful -, so here I was, living with the Grays. They were kind of nice, to be honest. A young couple, with their little kid. I could not complain about their greetings, nor the room they lent me. Moreover, last night, the kid even showed me his games and toys as if I would become his older brother.
However, disturbance came during the night. It appeared that Mr and Mrs Gray have no shame to physically bang themselves and let the whole house know it. No need to say that I could not sleep very well. But well, I will get used to it, I guess. In the morning, I did all I had to do and took my leave. The weather was a bit windy but the sun was shining. I sat on the bench, wondering if there were other students living in the neighborhood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRENCH
avatar
PRODUCTIONS : 173
HERE SINCE : 30/05/2015
AGE : 22
FROM : France
OCCUPATION : nothing at all
HEART : en couple

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Dim 31 Mai - 14:40

La journée d’intégration s’est déroulée bien mieux que ce que j’ai pu imaginer avant de m’y rendre, et j’ai déjà fait la connaissance de plusieurs personnes. Bien sûr, je ne sais pas encore si celles-ci feront partie de mon « crew », si l’on peut dire, mais ça fait chaud au cœur de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes et s’entendre plutôt bien avec elles.

En parlant de nouvelles rencontres, je viens de faire la connaissance de ma famille d’accueil. Ma mère a absolument tenu à ce que je n’ai pas de chambre dans la résidence, mais sois totalement immergée dans la culture anglaise. Dans le fond, ce n’est sans doute pas une si mauvaise chose. Je suis donc logée chez les Salsburry, Rachel et Lawrence de leur petit nom. Je suis un peu déçue qu’ils n’aient ni animal ni enfant mais que voulez-vous, on n’a pas toujours tout ce qu’on veut dans la vie, pas vrai ?

Après avoir englouti un copieux petit déjeuner, je ne peux m’empêcher de mettre le nez dehors. Avec un peu de chance, je tomberai sur un autre étudiant sur le pas de la porte de sa famille d’accueil. Je ferme donc soigneusement la porte derrière moi, et marche d'un air qui se veut décontracté, les mains dans les poches de ma veste. Je ne suis pas bien sûre de l'endroit où je suis sur le point de me rendre, mais j'espère bien trouver quelqu'un à qui parler.

C'est alors que j'aperçois non loin de l'endroit où je me trouve une silhouette assise sur un banc. Je m'approche alors d'un air confiant, puis demande gentiment « Can I sit ? » J'attends la réponse du beau brun, puis m'assois à ses côtés, regardant tout d'abord droit devant moi, histoire de trouver quoi dire ensuite. « I guess you're not English, am I wrong ? » Je ne suis pas certaine de la formulation de ma question, même si je sais que mon interlocuteur me comprendra. Pourquoi est-ce si dur de formuler de simples questions en interaction avec de véritables étrangers alors que c'est si facile lorsqu'il faut les coucher sur le papier ?

Soudain, une idée me traverse l'esprit. Ce jeune homme, ne l'aurais-je pas déjà vu ? A la journée d'intégration, par exemple ... ? « I know we didn't talk, but I think I saw you at the integration day. » Oui, maintenant que j'y pense, son visage m'est étrangement familier. Pourvu que je ne confonde pas avec quelqu'un d'autre ...

J'espère que je pouvais  :white:  Et désolée pour la longueur, je ferai plus court pour les suivants, c'est promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANISH
avatar
PRODUCTIONS : 44
HERE SINCE : 30/05/2015
FROM : denmark
HEART : single

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Dim 31 Mai - 16:47

Les minutes défilent, et je m'interroge sur ce que je pourrais bien faire de ma journée, dans ce tout nouveau pays. Je n'ai pas vraiment envie de rentrer chez les Grays ou de participer à leurs activités, non pas parce que je ne les apprécie pas ou autre, mais surtout car j'aimerai connaître des gens de mon âge. Établir certains contacts et me faire des amis. Et puis, le simple fait de vivre avec les membres de ma famille d'accueil me suffira amplement à tisser des liens avec eux, à mon avis. Je ne peux m'empêcher de penser que si j'étais encore au Danemark, j'aurais prit mon vélo et serais parti rejoindre certains de mes amis, ou alors aurais passé la journée avec quelques uns de mes frères et sœurs. L'avantage d'avoir une grande famille, ainsi que d'avoir des parents qui n'ont pas voulu avoir de grands espaces de temps entre chaque enfant. Puis, une voix m'extirpe soudainement de mes pensées. « Can I sit ? » Je sursaute légèrement, surpris, avant de me décaler, répliquant en riant légèrement : « Sure. » J'observe la jeune femme, qui elle-même regarde devant elle. Je me demande d'où elle vient : son accent n'est pas britannique, et avec ses longs cheveux sombres et ses yeux clairs, c'est assez difficile de l’étiqueter à un pays. Et puis, je n'ai jamais été doué à ce jeu-là. « I guess you're not English, am I wrong ? » Un sourire franc étire mes lèvres, tandis que je lui réponds : « No, I'm from Denmark. My name's Oskar. » Je lui tends une main, tout en hésitant à lui retourner la question. Son accent me fait un peu penser à celui des américains. « I know we didn't talk, but I think I saw you at the integration day. » Je me ressasse la soirée de la veille quelques instants, tentant de me remémorer la jeune femme également. Il y avait tellement d'étudiants, en réalité, j'ai peur de me rappeler quasiment de personne. « Yeah, I was there! There was so many people, crazy! So you're a student at Help Yourself, I guess? » J'observe un couple d'anglais passer devant nous, entretenant une conversation assez houleuse. Ça me fait sourire doucement, d'entendre leurs manières de jurer. « Do you live around here? In a host family? »

Hj : aucun problème pour la longueur ♥ et je suis bien contente que tu aies répondu ! j'espère que ma réponse te convient également !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRENCH
avatar
PRODUCTIONS : 173
HERE SINCE : 30/05/2015
AGE : 22
FROM : France
OCCUPATION : nothing at all
HEART : en couple

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Dim 31 Mai - 19:06

Le jeune homme semble légèrement surpris lorsque je prends la parole et lui demande si je peux m’assoir. Oh, sans doute l’ai-je tiré de ses pensées, peut-être aurais-je dû faire un peu plus de bruit histoire d’attirer son attention, ou encore m’annoncer clairement ? Pourtant, il ne semble pas m’en vouloir le moins du monde, puisqu’il laisse échapper un rire léger tout en me répondant. « Sure. » Je m’assois donc, puis lui pose une question sur sa nationalité car à vrai dire, je n’ai aucune idée du pays duquel il peut bien venir. Sans doute se pose-t-il la même question à mon sujet en ce moment-même. Mais quoiqu’il en soit, je suis fixée bien avant lui. « No, I'm from Denmark. My name's Oskar. » C’est drôle, je ne m’attendais pas du tout à ça. Mais à quoi m’étais-je attendue au juste, je n'aurais su le dire.

C’est alors qu’il me tend la main, main que je serre chaleureusement, un sourire avenant aux lèvres, avant de me rendre compte que je ne me suis pas encore présentée comme il se doit. Je résiste à l’envie de m’excuser pour cet oubli – vilaine manie de m’excuser pour un rien qui me suit partout – et prends à nouveau la parole. « I’m Adèle, by the way. I come from France. » Je ne peux m’empêcher de me demander s’il avait deviné, mais s’il est aussi doué que moi à ce petit jeu, inutile de se faire trop d’illusions.

La conversation s’oriente alors vers la journée d’intégration, et je vois qu’il essaie de se remémorer ma présence, sans grand succès visiblement. « Yeah, I was there! There was so many people, crazy! So you're a student at Help Yourself, I guess?» C’est vrai qu’il y avait eu là-bas bien trop de personnes pour que je puisse les compter, mais de nombreux visages, dont le sien, avaient marqué mon esprit. Les prénoms, quant à eux … je n’en avais sans doute retenu aucun, ou alors seulement un nombre infime. « Too many people, in my opinion ahah ! I’ve been lost in the crowd before having the time to say a single word. » Je ne peux m’empêcher de sourire à cette pensée, même si j’ai conscience que ce nombre important d’étudiants représente autant d’opportunités de découvrir des foules de cultures différentes. « So yes, I’m a student at Help Yourself. B2, Nerva. And you ? » Quelques fois que nous soyons dans la même classe.

Nous observons un couple d'Anglais qui choisit ce moment précis pour passer devant nous et tout comme Oskar, je ne peux m'empêcher de sourire en les entendant se chamailler. « Do you live around here? In a host family?» J'approuve d'un signe de tête. « I live with the Salsburry family, just a couple I think. I didn't see them a lot for the moment. And you, where do you live ? » Du regard, je désigne toutes les habitations environnantes, puis écarte les bras pour les englober toutes. « Which one ? This one ? » Je pointe le doigt vers la maison la plus proche, à quelques mètres derrière nous, un sourire enfantin aux lèvres, celui d'une fillette de huit ans qui joue aux devinettes.

Super si la longueur ne te dérange pas (du coup je crois que je me suis encore emballée, hum) :white: Et c'est génial, je sens que je vais beaucoup aimer ce rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANISH
avatar
PRODUCTIONS : 44
HERE SINCE : 30/05/2015
FROM : denmark
HEART : single

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Dim 31 Mai - 21:41

La jeune femme me serre chaleureusement la main, puis m'explique être du même avis que moi concernant la journée d'intégration. Je ris doucement, alors qu'elle explique s'être sentie perdu dans la foule avant même d'avoir pu dire quoi que ce soit. « We agree on that! I did not expect this place to be so successful! It's like a little town. » Ce qui en soit n'était pas une mauvaise chose : plus il y avait d'étudiants, plus il y avait de personnes à rencontrer, de cultures à découvrir, d'amitiés à tisser. Elle me répond être en B2, avant de me renvoyer ma question. « I'm in C2. » Je réfléchis quelques instants, tentant de me remémorer le nom de ma classe. Généralement, je me contente de suivre les têtes que je sais de mon groupe. « Tesla, I think. » J'ajoute, incertain. Je laisse couler quelques secondes de silence, avant de lui avouer : « But to be honest, maybe I would have prefered to be in an inferior level. I don't really think I'm a C2. Just lucky in the exams. » Je ris doucement. Je n'avais jamais été quelqu'un de prétentieux, bien au contraire, j'avais plutôt l'habitude de me dévaloriser et me sous-estimer. Toutefois, j'étais aussi quelqu'un qui travaillait dur, mes parents ne supportant pas de voir leurs enfants errer entre occupations et s'évertuant à les pousser encore et encore vers l'obtention de compétences.

Je la questionne sur son lieu de résidence. Peut-être était-elle en famille d'accueil, elle aussi. Jusqu'à présent, j'avais l'impression d'avoir rencontré davantage d'élèves en résidences qu'en famille d'accueil. « I live with the Salsburry family, just a couple I think. I didn't see them a lot for the moment. And you, where do you live ? » Elle pointe quelques maisons environnantes, avant d'interroger : « Which one ? This one ? » Je ris doucement, saisissant délicatement son doigt, le pointant vers la juste maison. « This one. The Grays. A couple with their kid. And their dog. They are very loud at night, but friendly. » Un fin rire file entre mes lèvres. Ma phrase était peut-être un peu bizarre dite comme ça, mais c'était la vérité : ils étaient des gens très aimables, chaleureux. Et la nuit, le couple aimait se retrouver sous les draps sans pudeur auditive.  « Do you want to walk a little ? » invitai-je, en montrant le petit chemin qui serpentait un parc. « Is it a common name in France, Adèle ? » demandai-je, curieux. Dans ma tête, les français s'appelaient tous Louis, François ou Pierre, ce à quoi des lettres étaient ajoutées pour les femmes. Certes, ma culture pour le coup était médiocre - un mélange d'histoire de France et d'acteurs/actrices célèbres -, mais ce qui m'intriguait surtout, c'était que le nom semblait avoir des consonances plutôt germaniques ou autre.  « My youngest sister's name is Adela. Looks a bit like your name, no? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRENCH
avatar
PRODUCTIONS : 173
HERE SINCE : 30/05/2015
AGE : 22
FROM : France
OCCUPATION : nothing at all
HEART : en couple

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Mer 3 Juin - 13:26

« We agree on that! I did not expect this place to be so successful! It's like a little town. » J'acquiesce d'un petit signe de tête : je me suis fait la même réflexion à ce sujet. « Same for me. But we will maybe understand later why that place is that attractive ? » Parce que personnellement, je ne connais pas vraiment le coin, et le choix de l'école dépend uniquement de ma mère, qui ne m'a pas laissé un mot à dire sur ma destination. Mais Bournemouth a l'air d'être un coin vraiment tranquille, où il fait bon vivre et sa proximité avec le continent rend sans doute la vite assez attractive pour les pays les plus proches.

J'apprends ensuite qu'il est en C2. Ah d'accord. Je réprime une grimace en pensant aux erreurs linguistiques qui ont du se glisser dans mes phrases au fil de notre conversation, et qu'il a eu de la délicatesse de ne pas relever. Classe Tesla, donc. Je note cette information dans un coin de ma tête. « But to be honest, maybe I would have prefered to be in an inferior level. I don't really think I'm a C2. Just lucky in the exams. » Il rit doucement, avec modestie. J'imagine une seconde ce que pourrait être mon quotidien si j'avais été moi aussi placée dans ce niveau. Nul doute que j'aurais été perdue en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! « You'll be fine, I trust you. » Après tout, il a l'air d'avoir un très bon niveau. Peut-être se sous-estime-t-il un peu ? Oui, sans doute. « However, I'll accept you in Nerva if that's too hard for you. » Je lui lance un regard de défi, sourire aux lèvres. « I'm jocking, of course. You'll be ok, I'm sure. »

Arrive le sujet de nos lieux de résidence, et il me montre alors la maison dans laquelle il séjourne. « This one. The Grays. A couple with their kid. And their dog. They are very loud at night, but friendly. » Je ne peux m'empêcher de pouffer de rire.  Ai-je bien compris ce qu'il fallait comprendre ? Aux vues de l'attitude d'Oskar, j'imagine que oui. Un sourire rieur apparaît sur mes lèvres. « Classy. They may have forgotten you and your ... room-mate ? » Je ne suis pas très sûre que ce terme s'applique dans le cas présent, et préfère demander confirmation.

Lorsqu'Oskar me demande si je veux marcher un peu, j'accepte sur le champ. « Sure. Let's go ! » Nous empruntons alors un petit chemin, qui serpente à travers le parc voisin. « Is it a common name in France, Adèle ? » « No, I don't think so. It was my grandma's name, my father's mother. She was half-German. » Et maintenant que j'y pense, je ne crois pas connaître beaucoup d'Adèle. Une, ou deux peut-être. « My youngest sister's name is Adela. Looks a bit like your name, no? » Tiens, jolie coïncidence que voilà. « Indeed, and I think that's also a cutest version. » Et je ne suis pas sûre de savoir laquelle je préfère, soit dis en passant. Adela, c'est joli comme tout ! « How old is she, your sister ? And do you have other sisters or brothers ? » Je ne peux m'empêcher de le questionner à ce sujet. Après tout, celui-ci n'intéresse-t-il pas tous les enfants uniques ? « I hope I had a sibling. Sometimes being the only child at home isn't funny at all. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DANISH
avatar
PRODUCTIONS : 44
HERE SINCE : 30/05/2015
FROM : denmark
HEART : single

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Mer 3 Juin - 19:02

Je ne peux pas m'empêcher de me faire la remarque que le courant semble passer plutôt bien, entre nous. Nous n'avions échangé que quelques phrases, toutefois, Adèle constituait quelqu'un d'agréable et avec qui je me sentais plutôt à l'aise. Je lui faisais part de mes impressions quant à la journée d'intégration, sur quoi elle me rejoint : « Same for me. But we will maybe understand later why that place is that attractive ? » Je souris, ajoutant, amical : « We will solve this big mystery. »

Nous évoquons nos différentes classes et je lui confie, non sans certitude, que je suis chez les Tesla. Je lui avoue également que je ne suis pas certain d'avoir toutes les compétences pour être en C2 et que j'ai sûrement dû avoir un coup de chance aux examens. Elle rit doucement, avant de répliquer : « You'll be fine, I trust you. » Un nouveau sourire étire mes lèvres, alors qu'elle reprend. « However, I'll accept you in Nerva if that's too hard for you. » Un rire file entre mes lèvres, tandis que je rétorque, entrant dans sa moquerie : « That's very generous of you! » De nouveaux rires. « I'm jocking, of course. You'll be ok, I'm sure. » Je conserve un fin sourire, la remerciant pour sa confiance comme ses mots gentils : « Thank you. »

Puis, nous abordons le sujet des familles d'accueil. Je lui démontre la mienne, ainsi que lui offre une courte description de celle-ci. Elle pouffe de rire alors que j'insinue les activités nocturnes bruyantes de mes parents d'accueil et l'entends commenter : « Classy. They may have forgotten you and your ... room-mate ? » J'acquiesce, avant de prononcer : « Yeah, my roommate. I'd love them to have forgotten it, so they won't be as noisy tonight! Do you have to share your room at yours? »

Je l'invite à prendre une marche, ce qu'elle accepte de bon cœur. Nous empruntons un petit chemin tout tracé, s'enfonçant dans le parc. Plusieurs habitants du voisinages s'y promènent, apparemment tous âges confondus. Je l'interroge sur les origines de son prénom, ce à quoi elle me répond : « No, I don't think so. It was my grandma's name, my father's mother. She was half-German. » « Oh, that's nice. Can you speak German? » Je demande, curieux de savoir si l'héritage allemand a perduré jusqu'en la langue. « My mother has some Latin background, which explains why I don't look much Danish. I don't speak any Latin language though. They're too hard for me. » Je ris doucement, avant de lui confier qu'une de mes soeurs s'appellent Adela, ce qui me semble ressembler à son prénom. « Indeed, and I think that's also a cutest version. » Je souris doucement, ne pouvant m'empêcher que ma petite soeur n'est pas si cute que ça, toutefois. « How old is she, your sister ? And do you have other sisters or brothers ? » J'inspire doucement, ne perdant toutefois pas mon sourire. Sujet épineux. Je la regarde, incertain, avant de lui annoncer : « She's four. » Elle m'avoue aurait aimé avoir des frères et soeurs, étant fille unique. Je ne peux sincèrement pas m'imaginer fils unique, vu ma situation familiale. « I'm one of twelve. » Je plonge mes mains dans les poches de mon pantalon, me préparant à une réaction. Les grandes familles ne sont plus vraiment à la mode. « My parents are... » Je marque une pause. « They wanted a big family. They are what we could call Conservative, or traditional. » Je souris doucement, ajoutant : « But eh, a good thing is that soon you'll start your own family and you'll be able to give siblings to your children. You'll be the one in charge! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRENCH
avatar
PRODUCTIONS : 173
HERE SINCE : 30/05/2015
AGE : 22
FROM : France
OCCUPATION : nothing at all
HEART : en couple

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   Dim 28 Juin - 21:49

« We will solve this big mystery. » Amusée, je nous imagine alors partir à la découverte de la ville, questionnant les habitants afin de savoir ce qu'ils aiment le plus ici, interrogeant les touristes afin de savoir pourquoi ils ont choisi Bournemouth comme destination de vacances ... bien sûr, je pars sans doute un peu loin, mais je m'entends si bien avec Oskar que je ne serais sans doute pas contre un petit périple de ce genre à ses côtés. Honnêtement, ça valait la peine de mettre le nez dehors, je suis ravie d'avoir fait la connaissance du jeune homme.

Tant et si bien que c’est tout naturellement que je le rassure du mieux que je peux concernant son anglais. Cela ne me paraît d’ailleurs pas bien compliqué, déjà car il n’a absolument pas à s’en faire selon mon humble avis, et aussi parce qu’il me semble tellement simple de plaisanter avec lui que je ne peux m’empêcher de le charrier un peu. Vraiment, la journée commence bien.

« Yeah, my roommate. I’d love them to have forgotten it, so they won’t be as noisy tonight! Do you have to share your room at yours? » Je réfléchis quelques instants à sa question, prenant soudain conscience du peu d'efforts que j'ai fait jusqu'alors pour faire la connaissance de l'autre jeune fille qui habite elle aussi chez les Salsburry. Il faut que je règle cela dès que possible dîtes-moi ! « I've a roommate too, but I don't know her a lot, I've never really talk to her ... But she seems to be nice, we could become good friends I think. » Après tout, je m'adapte facilement aux gens, et ne suis pas vraiment du genre envahissante ou casse-pied, il n'y a donc pas de raison que les choses se passent mal.

Lorsque mon interlocuteur m'interroge sur mes aptitudes en allemand, je me sens légèrement rougir. Pourtant, je ne peux m'empêcher de lancer, sur un ton tout d'abord joyeux : « Hallo, mein name is Adèle und ich bin 20 Jahre alt. Ich habe ein Hund, er ist ... Nevermind, I'm unable to say something interessant in German. My mother says that I've my Grandma's accent but that's all. All the things I can speak about are memories from school. » Ce qui est d'ailleurs bien dommage, soit dit en passant. Ma grand-mère s'en est toujours désolée, mais qui puis-je si je ne me fais pas vraiment à sa langue maternelle ? Je hausse les épaules. « I probably spend too much hours trying to learn English, I've not the time - and the motivation, by the way - for a second language. »

Je ne peux m'empêcher de me faire la remarque que je parle sans doute un peu trop, mais je me trouve vite rassurée lorsque la conversation reprend et qu'Oskar me parle de sa famille. « My mother has some Latin background, which explains why I don't look much Danish. I don't speak any Latin language though. They're too hard for me. » Je marque un temps d'arrêt, espérant avoir bien compris ce que désigne l'expression "Latin language". Je prie intérieurement pour que cela englobe bien le Français, comme je l'ai compris, puis lance : « Maybe can I try to teach you some French words ? It can be really useful during a trip in my country. » Par contre, pour ce qui est de l'apprentissage de la conjugaison, on repassera. En effet, je suis tout bonnement incapable d'expliquer quoi que ce soit d'un peu pointu dans une langue étrangère. Surtout la conjugaison, s'il vous plaît !

J'apprends que sa soeur Adela a quatre ans, ne pouvant m'empêcher de l'imaginer à l'image de son grand frère, puis qu'il y a également dix autres frères et soeurs. Et bien, c'est qu'ils sont nombreux dans la famille. Je sens au son de sa voix qu'il s'agit d'un sujet sensible. Pourquoi ? C'est mon rêve de gosse que d'avoir autant de compagnons de jeu ! « My parents are... They wanted a big family. They are what we could call Conservative, or traditional. » Honnêtement, j'ai un peu de mal à saisir le vrai fond du problème. D'accord, c'est peu courant, mais pourquoi pas après tout ? C'est un modèle de famille comme un autre, à mes yeux. Totalement exceptionnel, mais sans doute tout aussi valable. « There's a lot of mouths to feed, but I'm pretty sure you know how to take care of a baby, isn't it ? It will be very important in your future life, trust me. » Je lui fais un clin d'oeil de connaisseuse, alors que je suis tout bonnement incapable de changer la moindre couche, puis pouffe de rire. Voilà des problèmes qui sont bien loin de nous lorsqu'on a à peine vingt ans.

« But eh, a good thing is that soon you'll start your own family and you'll be able to give siblings to your children. You'll be the one in charge! » « Exactly ! And I'll give him a looot of siblings, but not yet. Before thinking about that, I want to enjoy my youth. Sooooo ... » Avec notre conversation, je n'ai pas fait très attention à l'endroit où nous allions, mais soudain, une fontaine se dresse à quelques pas devant nous, et avec elle une idée totalement débile vient de germer dans mon esprit. Je m'arrête alors, me penche en avant, et enlève rapidement mes chaussures, que j'abandonne sur le côté. Lui lançant un regard de défi, je me mets à courir vers l'eau. « Follow me if you dare ! » Mon rire résonne dans le parc. Ca fait bien longtemps que je n'ai pas eu une idée aussi immature, tiens donc.


Coucou ! J'espère que l'idée de la fontaine te plaît, j'avais envie de les faire interagir avec leur environnement et c'est la première chose qui me soit venue à l'esprit x) Sinon, je peux très bien changer la fin si tu préfères qu'on se concentre sur leur conversation. C'est toi qui me dis. Et encore désolée pour le temps de réponse :white:

EDIT : Waouh, désolée pour la longueur, je me suis encore emportée ololo j'ai un peu réduit la taille d'écriture du coup mais je te promets de faire un vrai effort la prochaine fois .___.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Day 2 on the new planet. - free   

Revenir en haut Aller en bas
 

Day 2 on the new planet. - free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Snak The Ripper - Fear Of A Snak Planet (12.24.2010)
» Frankenstein Drag Queens From Planet 13
» La nouvelle compilation Slide Planet est disponible
» FREE RADIO - HEARTLAND COUNTRY - (Slide)
» Comment êtes vous tombé sur Planet Gong ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELP YOURSELF ::  :: poole & christchurch :: host families-